Festival Unipop

« Un festival qui va chercher le public chez lui ou chez son voisin ! »

Sciences dans la ville et conférences à domicile, du 5 au 21 octobre 2018 à Bagnolet

Au programme :

Vendredi 5 octobre
  • 18h30, chez Anne-Lise (quartier Centre) « Le formatage culturel m’a tuée. A la reconquête du sens critique » (conférence gesticulée), avec Cynthia Bresolin, docteure en art et théorie des arts*
Samedi 6 octobre
  • 15h30, à la Bergerie (quartier Les Malassis), « Pour une ville hors norme », rencontre entre l’équipe de la Bergerie des Malassis et Mathilde Savary, urbaniste chargée de concertation publique
  • 18h30, à L’Échangeur (quartier Centre sud) « Pourquoi Conrad reste-t-il notre contemporain ? », débat autour du spectacle Jeunesse avec Marc Porée, professeur de littérature anglaise et Jacques Rancière, philosophe, 
  • 19h, chez Jacqueline (quartier Centre), « L’outil numérique au service des arts appliqués », avec David Puel, scénographe et designer*
Lundi 8 octobre
  • 19h30, chez Christelle et Olivier (quartier Le Plateau), « La collapsologie ou l’étude de l’effondrement de la civilisation industrielle et de ce qui pourrait lui succéder », avec Sylvain Piron, historien*
  • 20h30, chez Alienor (quartier Centre) « L’évolution des transports et les véhicules autonomes » Bruno Monjaret, économiste des transports*
Mercredi 10 octobre 
  • 19h, chez Maryse (quartier Centre), « Ballets russes et musique  », avec Cécile Lemercier des Rencontres chorégraphiques internationales de Seine-Saint-Denis*
Vendredi 12 octobre
  • 18h30, chez Christiane (quartier la Dhuys), « Observer les arbres, recueillir des données et participer à la science », avec Gilles Plattner, ingénieur d’étude, membre du programme PartiCitaEet Laurence Eymard, directrice de recherche émérite*
  • 19h, au centre social et culturel Pablo Neruda (quartier Les Malassis), « L’interdit, selon une perspective psychanalytique », avec Jacqueline Ternier-McConnico, consultante des organisations humaines et de la dynamique de groupes
Samedi 13 octobre
  • 10h à midi au Château de l’étang, atelier : « Le cycle de l’eau et la restauration du climat à travers un projet concret et local », avec Jean-Claude Oliva, directeur de la Coordination Eau Île-de-France. Puis « L’eau autour du Château de l’étang, une longue histoire qui remonte au moins au XVIe siècle ! », visite guidée des alentours avec Sylvain Piron, historien
Samedi 13 octobre
  • 14h, au café Les Folies Berbères, 34 rue Sadi Carnot, rencontre MAZAG, le réseau d’échanges de services et de savoirs de Bagnolet (accès libre)
  • 14h30, chez Annette (quartier La Dhuys), « De la galanterie aux Lumières. Promenades historiques, littéraires et philosophiques », avec Sophie Audidière, philosophe*
  • 18h, chez Oliver / MC11 (quartier Les Coutures) « A quoi sert la littérature ? », avec Mathieu Duplay, spécialiste de littérature
  • 18h30, chez Anne-Lise (quartier Centre), « Transclass Express – Histoire sociale d’un prof qui déraille ou comment l’école fabrique des cancres » (conférence gesticulée), avec Maxime Mariette, professeur de philosophie et comédien*
Dimanche 14 octobre
  • 14h30, chez Claude et Sébastien (quartier La Dhuys), « Robotique et haptique : pour toucher le micromonde », avec Thomas Daunizeau, doctorant en robotique*
  • 17h30, chez Sébastien (quartier Les Malassis), « L’avenir du travail, pour jeunes et moins jeunes : uberisation pour toutes et pour tous ? », avec Donna Kesselman, sociologue du travail*
Mardi 16 octobre
  • 18h30, au centre social et culturel de la Fosse aux fraises (quartier La Capsulerie), « Les accès aux technologies numériques et les emplois du futur », avec Vincent Phang Le, ingénieur-projet des réseaux
Mercredi 17 octobre
  • 14h30, au centre social et culturel Guy Toffoletti (quartier La Noue), « Baisse tes yeux quand je te parle » (conférence gesticulée sur la relation parent-enfant, suivie d’un atelier avec les parents), avec Camille Pasquier, comédienne*
  • 20h, chez Stéphanie (quartier La Dhuys),  « Le chant des villes. Déracinement et ré-enracinement », avec Hamid Salmi, chercheur en ethnopsychiatrie et thérapeute*
Jeudi 18 octobre
  • 19h30, chez Isabelle (quartier Centre), « Le paradoxe du poulpe ou comment se préparer à l’étude des Aliens », avec Philippe Pinel, chercheur en neurosciences*
Vendredi 19 octobre
  • 20h30, au théâtre Le Colombier (quartier Centre), Les Absorbeurs de douleurs de Gilles Sampieri (accès payant) et, après la pièce : « Le business de l’humanitaire »  avec Bruno-Georges DAVID, Président-Fondateur de Communication sans frontières (accès libre)
Samedi 20 octobre

—-

Le Festival Unipop a été inauguré en octobre 2016, à l’occasion de la Fête de la Science. Nous l’avons conçu comme un festival scientifique qui s’approprie l’espace public grâce aux sciences sociales et de la vie – toutes les disciplines permettant de comprendre la ville, de la botanique à la sociologie. Au moyen de pratiques inventives, nous en avons fait un festival qui va chercher le public là où il se trouve, dans sa vie quotidienne et à son domicile.

Le festival s’est déroulé en deux temps et sur différents espaces. Tout d’abord, des actions se sont  déroulées dans l’espace de l’échangeur de Bagnolet. Le public a été invité à découvrir ce territoire en participant à des « explorations scientifiques », animées par des chercheur.e.s de différentes disciplines et à découvrir des performances artistiques destinées à élargir et prolonger la réflexion menée dans les ateliers scientifiques. Le Festival a été placée sous le signe de l’hospitalité : pendant la Fête de la science, des « conférences chez l’habitant » ont été l’occasion, pour des jeunes chercheur.e.s en sciences sociales, de présenter leurs travaux à des publics qui ne vont pas spontanément à leur rencontre.

C’est ce festival [Dedans] que nous avons repris pour l’édition 2017, du 7 au 15 octobre, et que nous reprenons cette année du 5 au 14 octobre 2018, en l’élargissant à toutes les sciences.

[Dedans], chez les Bagnoletais

Pendant la Fête de la science, nous invitons et aidons les résidents de Bagnolet à organiser une conférence chez eux ou près de chez eux, avec leurs amis, leurs voisins, ou, s’ils le souhaitent, à qui souhaite venir. Il s’agit donc d’un festival qui s’invite à la maison, chez vous, chez nous, chez eux… Un scientifique se déplace à domicile sur l’invitation originale de son hôte. Grâce à la curiosité des habitants et à un accueil convivial, les scientifiques « tiennent salon » ! Dans tous les quartiers de la ville, des appartements, des maisons, des salles communes, ouvrent leurs portes le temps d’un après-midi, d’une matinée ou d’une soirée, à toutes les disciplines scientifiques.

La recherche reste en général un domaine inconnu du grand public, l’Unipop souhaite la rendre accessible à tous. Les sciences permettent une meilleure compréhension du monde et de la société, donnent des clés pour agir et devenir acteur du changement. Nous sommes tous sachants et ignorants ; et réfléchir ensemble, confronter les points de vue créent des conditions propices pour « faire société ». Ce Festival a pour objectif d’introduire le regard critique des sciences au milieu du salon ou de la cuisine.

[Dehors], sous l’échangeur de Bagnolet

En 2016, le public a été invité à découvrir le territoire de Bagnolet et ses environs, en participant, de façon active, à des « explorations scientifiques ». Des professionnels de tous horizons – universitaires, spécialistes, artistes, enseignants – sont venus apporter leur regard et leur expertise lors de balades réflexives de différentes disciplines – anthropologie, sociologie, géographie, urbanisme, architecture, histoire, droit, économie, tourisme, esthétique, écologie, astronomie – pour tous les âges. Chaque balade a été l’occasion d’explorer un nouveau champs de la connaissance.

Certaines ont pu être réorganisées dans l’année grâche à Est Ensemble (voir la sous-rubrique Et aussi…).

Nous soutenons la diffusion des sciences par les arts, par la forme qu’ils prennent, en proposant différents points de vues et différentes problématiques : des performances artistiques prennent le relais des moments d’échanges, et permettent d’accomplir une transformation et une appropriation de l’espace public. En octobre 2016, l’une des actions fortes du Festival a consisté à l’habillage d’une partie de l’échangeur sous le nez des passants : fresques murales et travestissement des pylônes qui soutiennent l’autoroute… Certaines oeuvres sont toujours là !

Pour conclure par un moment d’échange entre l’ensemble des acteurs, le « Festival Unipop Les Sciences dans la ville » s’est achevé par un « banquet savant et festif » partagé avec les habitants des quartiers voisins et leurs hôtes de passage.

Avec le soutien de la Région Ile-de-France & de la Fête de la Science, du département de la Seine-Saint-Denis, de la Mairie de Bagnolet, la Banque Postale, kisskissbankbank, Crédit Mutuel, l’Association des Commerçants de Bagnolet, le centre commercial Bel Est, Eurolines, la Ratp, I-numeric, l’Espace des sciences Pierre-Gilles de Gennes, les Atomes crochus, universciences.fr, PSL Research University, l’Assocation Bagnoletaise de Cinéma, khiasma, Happï culture, À travers Paris, YA + K, l’AJDB, La Fabrique, Douze Douze, et, bien sûr, de tous les participants.

Les actualités du Festival Unipop

Festival [dedans] 2017 du 7 au 15 octobre

Fête de la Science - J'invite un[e] chercheur[e] Festival [dedans] 2017 du 7 octobre au 15 octobre Programme : Jean-Claude Oliva, directeur de la Coordination Eau Île-de-France, est reçu à l’école maternelle Jaurès...

Galerie photos du Festival Unipop